INFORMATIONS PRATIQUES

Les informations suivantes se forment un résumé des événements réels et des expériences. En tant qu’équipe de GEA, nous souhaitons que cette information, préparée par les membres de notre équipe par le biais de leurs expériences pendant les désastres auxquels ils ont participé jusqu’à présent, où nous avons fourni des activités de recherche & sauvetage et de l’aide humanitaire, sera un outil utile pour s’assurer que vous être préparés pour les tremblements de terre.

ÊTRE PRÊT, EN TOUTE SÉCURITÉ.

Groupe de recherché et de sauvetage du GEA

A. CHOSES À FAIRE AVANT LE TREMBLEMENT DE TERRE

• Vous n’avez pas tout votre temps pour penser pendant un tremblement de terre ! Planifiez à l’avance ! Anticipez !

• Cessez de penser que « Cela n’arrivera pas à moi ».

• N’ajournez pas vos préparations.

• Appliquez les précautions nécessaires pour des blessures possibles pendant un tremblement de terre. (p. ex., pelliculage pour briser des fenêtres, fixer ou déplacer les meubles qui peuvent tomber, changer la décoration d’intérieur, etc..)

• Gardez une torche, de chaussures et de l’eau près de votre lit.

• Préparez un sac de catastrophe afin de faciliter la vie après le tremblement de terre.

• Faites un plan de communication, pour communiquer et se réunir avec vos proches grâce à vos parents et amis dans d’autres villes.

• Gardez des torches, des projecteurs, des extincteurs, des trousses de premiers soins dans des lieux appropriés à la maison et à votre bureau.

B. CHOSES À FAIRE PENDANT UN TREMBLEMENT DE TERRE

A FAIRE :

• Restez calme

• Avertissez les gens autour de vous. (Essayez de ne pasutiliser une voix inquiète en parlant in)

• Ne changez pas votre emplacement jusqu’à ce que le tremblement de terre soit terminé.

• Adoptez la position fœtale

(POSITION FŒTALE : c’est la position que vous devez prendre afin de protéger votre tête et les organes internes, et surveiller les dangers qui peuvent venir d’en haut en vous mettant sur votre côté avec vos membres repliés jusqu’à votre ventre.)

A NE PAS FAIRE :

• Ne paniquez pas. Ne soyez pas paralysé.

• Ne sautez pas de la fenêtre.

• Ne criez pas pour mettre les autres en garde. Ne répandez pas la peur aux autres.

• Ne courrez pas et n’essayez pas d’échapper à l’extérieur.

• N’utilisez pas les escaliers.

• N’utilisez pas les ascenseurs.

• N’utilisez pas de commutateurs électriques, de briquets, de bougies, ni d’allumettes…

• Ne sortez pas sur les balcons.

Si vous êtes dans des endroits où il existe des groupes de personnes, ne succombez pas à des réactions instinctives en agissant dans la panique.
C. CHOSES À FAIRE APRÈS UN TREMBLEMENT DE TERRE

• Restez calme : Ne paniquez pas. Ne placez pas vous-mêmes et vos proches en danger.

• Vérifiez votre propre condition. Vérifiez s’il n’y a aucune blessure à vos mains et vos corps.

• Mettez vos chaussures.

• Vérifiez l’état de vos proches. Ne déplacez pas les personnes lourdement blessés.

• Quitter l’immeuble rapidement et être attentifs aux répliques des secousses sismiques.

 

D. CHOSES À FAIRE SOUS LES DÉBRIS

• Ne criez pas au hasard. La poussière, la fumée et les gravas bloquent les voies respiratoires lorsque vous criez au hasard au sein de bâtiments effondrés. Les cris prolongés entraînent une perte de l’énergie et de la voix.

• Ne vous déplacez pas au hasard. Déplacez-vous si vous voyez une sortie sécuritaire et si vous n’êtes pas blessé.

• Si vous ne pouvez pas sortir, restez où vous êtes. Soyez calme et patient, ne vous affolez pas. Passez au repos en mode actif et au sommeil actif.

• Contrôlez des voix extérieures. Essayez d’écouter et de répondre aux voix qui viennent de l’extérieur.

• Tenez-vous à un rythme de respiration.

• Commandez-vous pour contrôler la panique. Rêvez de choses pour maintenir votre espérance de vie. Ne créez pas de pensées négatives dans votre esprit. Visualisez les images et les choses que vous aimez.

• S’il y a aussi des autres personnes sous les débris, donnez-leur à eux aussi de l’inspiration et de la confiance.

• Trouvez un outil pour transmettre le son à l’extérieur en faisant résonner les blocs de béton pendant les heures suivantes.